Passer au contenu

/ Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques

Je donne

Rechercher

Experts en : 19e siècle

Calard, Franck

CALARD, Franck

Auxiliaire d'enseignement (étudiant/e), Aux. de recherche (étudiant/e), Doctorant

Mes champs d'expertise incluent l'histoire du vitrail, l'art québécois, le patrimoine religieux, la médiation culturelle, la muséologie et la littérature québécoise. Je me concentre plus particulièrement sur les XIXe et XXe siècle.

En histoire de l'art, mes travaux abordent le passage d'un vitrail importé à un vitrail québécois, à Montréal, entre le milieu du XIXe siècle et le troisième quart du XXe siècle. Concernant les sciences des religions et la muséologie, je m'intéresse aux musées ecclésiastiques québécois et à la notion de pastorale de la culture et du tourisme dans les diocèses de l'Église catholique romaine du Québec. Pour ce qui est de la littérature québécoise, j'étudie les représentations verbales et visuelles de l'Église catholique dans les romans du terroir du XXe siècles.

En dehors du monde académique, je suis guide-interprète, à temps partiel, au Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal.

Lire plus…

Profil complet

Château-Dutier, Emmanuel

CHÂTEAU-DUTIER, Emmanuel

Professeur agrégé

Mon travail s’inscrit dans une pratique de l’histoire de l’art et de la muséologie qui tient compte des moyens numériques. À mon sens, les humanités numériques ne constituent pas une discipline à part entière, mais plutôt une attention à l’égard des méthodes et des pratiques de recherche en contexte numérique. Ma recherche personnelle porte sur l’exercice de l’architecture et son encadrement par des procédures administratives et réglementaires. Ce travail s’inscrit dans le courant historiographique de l’histoire de la construction et des techniques et s’y distingue par sa dimension sociale. J’y mobilise notamment des méthodologies numériques pour le traitement de grands corpus textuels et de fonds archivistiques complexes. Cette recherche trouve un prolongement naturel dans le projet interdisciplinaire que je conduits sur l’institution des experts en bâtiment parisiens et la profession d’architecte dans le cadre d’un projet soutenu par l’Agence nationale de recherche, et lauréat d’une bourse internationale du Getty Research Institute, dans lequel j’applique des méthodes statistiques et d’analyse de réseaux sociaux.

Mes travaux en muséologie sont directement reliés à mes recherches sur l’administration de l’architecture et des institutions artistiques car j’y mobilise une approche d’histoire institutionnelle et administrative destinée à historiciser et faire la critique du tournant numérique des musées. Ce travail est directement informé par une fine connaissance des technologies numériques qui sont envisagées d’un point de vue socio-technique. Car dans le même temps, je suis très actif dans le développement d’applications numériques en lien avec la recherche et le patrimoine avec plusieurs réalisations d’envergure dans le domaine de l’édition critique de sources primaires ou l’utilisation des standards de métadonnées culturelles. Un domaine de compétence que j’entends mettre à profit en particulier à l’UdeM avec la création d’un laboratoire d’histoire de l’art et de muséologie numérique en lien avec le projet Des nouveaux usages des collections qui vient de recevoir un important financement du FCI.

Lire plus…

Profil complet

Contogouris, Ersy

CONTOGOURIS, Ersy

Professeure agrégée

Mes recherches portent principalement sur l’histoire de l’art des 18e et 19e siècles, sur l'histoire de la caricature et de la satire graphique, et sur les approches féministes et queer en histoire de l'art.

Mon projet actuel porte sur les représentations de violence à caractère sexuel dans la caricature. J'ai travaillé sur les dessins préparatoires de James Gillray (1756-1815), le premier caricaturiste à vivre de son art. Les questions de censure, d’autocensure, du pouvoir de la caricature et des limites du caricaturable rejoignent les préoccupations actuelles dans le champ de la caricature et de la satire graphique.

Je m’intéresse également à l’histoire de la performance du « corps-statue » (attitudes, tableaux vivants et autres) du 18e siècle à aujourd’hui, ainsi qu’aux autres manifestations artistiques où l’on observe un dialogue entre le 18e siècle et aujourd’hui. Mon livre sur Emma Hamilton (1765-1815), la femme la plus portraiturée de son temps, a été publié chez Routledge en 2018.

Lire plus…

Profil complet

DENIS, Beatrice

Doctorante

Doctorante en histoire de l'art, thèse sous la direction d'Ersy Contogouris.

Mes recherches portent sur la représentation de la guerre aux dix-huitième et dix-neuvième siècles, me spécialisant autour de la période napoléonienne. Je m'intéresse aussi à la mise en images d'événements historiques, du 17e au 20e siècle, ainsi qu'aux théories concernant la peinture d'histoire et la relation entre texte et image.

Lire plus…

Profil complet

LAMOUREUX, Johanne

Professeure titulaire

Mes recherches en muséologie portent sur la rhétorique de l’exposition et la réinvention évènementielle des collections muséales.  Mes travaux sur l’art moderne  réfléchissent, dans une perspective intermédiale, sur le rôle emblématique de la viande et  sur le dispositif de l’abattoir dans la production culturelle depuis  le milieu du XIXe siècle.  Les retombées de ces travaux  infléchissent mon approche des théories et des méthodes de l’histoire de l’art et nourrissent l’impact que peut avoir sur une discipline  qui se veut «humaniste» l’émergence, motivée par des questions éthiques,  d’un humanisme décentré (post-humanist studies).

Lire plus…

Profil complet