Passer au contenu

/ Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques

Je donne

Rechercher

Mineure en études télévisuelles

La télé au cœur de nos vies

Alors que plusieurs commentateurs avaient annoncé sa mort, la télévision est plus vivante que jamais. Surtout dans le contexte de pandémie qui a eu pour effet, notamment, de renforcer le rôle fondamental de la « vision à distance ». La télévision se réinvente sur de nouveaux écrans et des plateformes de diffusion, permettant aux publics de choisir quoi regarder, à quel moment et à quelle fréquence.

Bien ancrées dans la culture contemporaine, les séries télévisées obtiennent un succès planétaire. S’articulant autour de récits (fictionnels ou non) parfois extrêmement complexes, elles mobilisent des talents issus du cinéma, de la radio et du théâtre, et contribuent à l’émergence de nouveaux modes de consommation.

  • Admission à l'automne et à l'hiver
  • Cote minimum requise : 20
  • Offert le jour
  • Plein temps et temps partiel
  • 30 crédits

FAIRE UNE DEMANDE D'ADMISSION

Alors que les frontières entre la télé et le cinéma tendent à s’estomper, le développement de services de production et de distribution en continu comme Netflix, Disney+ ou Amazon Studios transforme les relations entre les acteurs du secteur audiovisuel. Dès lors, on assiste à une nouvelle demande de professionnels, tant pour la production, l’écriture, la prise de décisions ou la critique que pour l’enseignement. C’est sans compter les expertises liées au développement des médias numériques et à l’écriture de webséries.

Un programme unique au Canada

La nouvelle mineure en études télévisuelles de l’UdeM est unique en son genre. Cette formation vous permet de comprendre les transformations de la télévision dans son histoire ainsi que l’évolution de ses formes, de ses plateformes et de ses relations avec les auditoires, qu’il s’agisse de productions grand public, minoritaires ou indépendantes.

Ce champ d’études vise ainsi à former des spécialistes de l’industrie audiovisuelle –scénarisation, réalisation, production, télédiffusion, distribution – ayant un regard critique sur la télé contemporaine. Il vous sera aussi possible de conduire des recherches plus approfondies aux cycles supérieurs.

Un programme ancré dans la modernité

Mise sur pied par le Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, la mineure en études télévisuelles bénéficie des savoirs acquis dans le domaine du jeu vidéo et des recherches sur les formes et les plateformes télévisuelles menées au Labo Télé. Le programme s’articule autour de 3 axes :

  1. Étude des séries télé
  2. Pratique de la scénarisation
  3. L’histoire de la télé, des débuts jusqu’au numérique

Deux nouveaux cours ont été créés dans le cadre de ce programme :

  • Scénarisation des séries télé (CIN2127). Ce cours pratique enseigne à écrire pour la télévision (fiction) – écriture d’une bible, rédaction de notes d’intention, arcs narratifs, développement, écriture d’un pilote, élaboration de personnages.
  • La télévision transnationale (CIN2125). Ce cours porte sur les enjeux de la circulation transnationale des séries – analyse des formes et des formats de la télévision dans un cadre transnational à l'ère des réseaux numériques.

Le cours Le queer et les séries télé (CIN2200), qui porte sur l’analyse des séries télé selon la perspective queer, sera donné pour la première fois à l’hiver 2022.

Une formation interdisciplinaire

La mineure comporte 30 crédits, soit :

  • 18 crédits obligatoires (cours fondamentaux) ;
  • 9 à 12 crédits à options (approfondissements thématiques et ouverture au cinéma, aux médias et aux disciplines connexes) ;
  • jusqu’à 3 crédits au choix.

Cette structure de programme vous permet de suivre plusieurs cours optionnels d’autres départements de la Faculté des arts et des sciences et d’approfondir ainsi des volets connexes au secteur télévisuel.

Sous cet angle, la mineure en études télévisuelles apparaît comme un complément intéressant à une majeure en études cinématographiques, en jeu vidéo ou en sciences de la communication.

Pour en savoir plus, consultez le Guide en études télévisuelles.

Cumulez la mineure en études du jeu vidéo avec un ou plusieurs programmes et obtenez un baccalauréat !

Baccalauréat par cumul (BACCUM)

Baccalauréat par cumul (BACCUM)

Le baccalauréat par cumul peut être:

  • composé d’une majeure (60 crédits) et d’une mineure ou d’un certificat (30 crédits);
  • composé de trois mineures ou certificats (3 x 30 crédits).

Ce baccalauréat par cumul, s’il est composé d’une majeure et d’une mineure, peut permettre l’accès à la maîtrise (45 crédits) dans la discipline de la majeure choisie. Conditions d’admission variables.

Il peut aussi permettre l’accès à des programmes de diplômes d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S. – 30 crédits), ou à une maîtrise interdisciplinaire (ex. : muséologie ou études internationales). Conditions d’admission variables.

N.B.: Il n’est pas possible d’opter pour une majeure et une mineure d'une même discipline.

En savoir plus

Des questions sur le programme?

Perspectives d'emploi liées à cette discipline

Spécialistes de l’industrie audiovisuelle recherchés

Des études télévisuelles vous outillent pour œuvrer dans l’industrie audiovisuelle. Voici quelques-uns des domaines qui font appel aux services de professionnels de la télé :

  • scénarisation de séries télé
  • production
  • distribution dans le milieu de la télé
  • critique de télévision et des médias
  • enseignement

Les postes occupés par nos diplômées et diplômés en études cinématographiques et en histoire de l’art témoignent de la diversité d’emplois qui font appel aux services de professionnels de l’industrie :

  • Réalisatrice, Films Siamois
  • Scénariste et réalisateur, Groupe TVA
  • Directeur de la photographie et spécialiste réalité virtuelle, pigiste
  • Analyste au contenu, Téléfilm Canada
  • Assistante à la production des services audiovisuels, VIA Rail Canada
  • Concepteur sonore, Ubisoft Montréal
  • Producteur, VF2 Productions inc.
  • Critique, Le Devoir
  • Conservateur, Musée national des beaux-arts du Québec
  • Directeur photo et montage, Cinémathèque québécoise
  • Assistante à la programmation, CIRCA art actuel
  • Enseignante en histoire de l'art, Collège Ahuntsic
  • Directeur de collection, Zoo Ecomuseum
  • Bibliothécaire-agente de liaison, Ville de Montréal
  • Adjointe à la production d'expositions, Musée des Beaux-Arts de Montréal
  • Responsable des communications, Théâtre aux Écuries

Les + d’étudier à la mineure en études télévisuelles à l’UdeM

  • L’accès au Labo Télé, un espace de réflexion interdisciplinaire sur la télévision qui organise des rencontres sous forme d’ateliers de travail et développe des outils innovants pour l’analyse des séries à l’ère du numérique ;
  • La possibilité de participer à plusieurs activités – événements, colloques, publications, invitation de personnalités du monde de la télévision – organisées aussi en collaboration avec l’Observatoire du cinéma au Québec (OCQ) ;
  • L’accès à un grand nombre de séries et de titres introuvables en ligne, offerts à la Bibliothèque des sciences du campus MIL et à la Bibliothèque des lettres et sciences humaines (BLSH). Possibilité pour les étudiantes et étudiants d’utiliser les salles nouvellement aménagées pour des ateliers, des séances de travail ou de cours.