Passer au contenu

/ Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques

Je donne

Rechercher

Experts en : Cinéma, technique et technologie

DEMAY-DEGOUSTINE, Marie-Odile

Doctorante

Mes recherches ont pour objectif d’analyser et de comprendre comment le média de la télévision s’est emparé de la question de l’histoire de l’art à travers l’analyse de séries plébiscitées par leur auditoire de masse. Envisagées dans une perspective historique, certaines séries jalons dans l’histoire de la télévision et de l’art ont participé à la construction et la diffusion à échelle nationale et puis internationale de discours, souvent formels et parfois critiques, d’histoire de l’art. Je porte donc un regard historique sur la production télévisuelle sur l’art de pays développés de l’Amérique du Nord et de l’Europe occidentale, notamment aux États-Unis, en France et en Grande-Bretagne, au moment de l’émergence et de l’institutionnalisation du média de la télévision, soit entre les années 1945 et 1970, pour ensuite en voir les résonances dans des séries subséquentes et contemporaines.

Dans un autre ordre d’idée, mon parcours professionnel m’a amenée à travailler avec des producteurs et réalisateurs de retransmissions de spectacles des arts de la scène en salles de cinéma, notamment au Metropolitan Opera, à la chaîne ARTE et la BBC. J’ai donc développé une expertise académique sur le sujet du hors-film et de la télévision projetée, plus précisément à propos de la confrontation historique entre le cinéma et la télévision des premiers temps, et des enjeux technique, créatif et théorique du phénomène numérique qui a pris naissance avec les premières captations et retransmissions du Met Live in HD en 2006.

Il faut donc souligner l’apport particulier de mon expérience professionnelle dans la production et la distribution internationale de programmes d’art dans mes recherches académiques. Entre 2005 et 2018, j’ai vécu le passage de l’analogique au numérique; l’arrivée du hors-film; l’essor fulgurant du web et les profonds bouleversements que cela a engendré dans toute une l’industrie; la dématérialisation de la musique puis des contenus audio-visuels; le passage du VHS au DVD au VSD. Si mes recherches actuelles se concentrent sur la série télévisuelle sur l’art et le hors-film, ces expériences augmentent mon profil académique d’une vision pratique de la représentation historique et contemporaine de l’art dans les médias.

Lire plus…

Profil complet

Habib, André

HABIB, André

Professeur agrégé

Mes intérêts de recherche correspondent à une relation intime et personnelle avec le phénomène cinématographique et sont indissociables d’une « cinéphilie critique ». Je suis à l’affût des lieux où le cinéma se « passe », où un avenir possible du cinéma se joue, s’est joué, au présent ou dans le passé le plus reculé : mes réflexions sont toujours orientées par un esprit de découverte et de partage. Je m’intéresse au cinéma contemporain, à l’historicité du cinéma et de sa mémoire, à la production d’images amateurs et de films de famille, aux vues des premiers temps du cinéma et ses liens avec le cinéma expérimental, aux collectifs de cinéma d’avant-garde, à certains symptômes du Web, aux mutations technologiques contemporaines d’où découlent des nouvelles postures cinéphiliques et qui infléchissent et inquiètent l’histoire de la conservation et de la pérennité des archives filmiques. Je m’intéresse, plus largement, à la relation que le cinéma noue — et qui m’implique — avec le temps et sa « matérialité », d’où mon intérêt pour le cinéma expérimental, les ruines et l’archive.

Lire plus…

Profil complet