Passer au contenu

/ Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques

Rechercher

Daniela Viggiani

Doctorat en histoire de l'art

Ma recherche de doctorat porte sur l’Abecedario Pittorico de Pietro Guarienti (Vérone, 1678 – Dresde, 1753), un dictionnaire consacré aux vies d’artistes réédité à partir du travail homonyme de Pellegrino Antonio Orlandi (Bologne, 1660 – 1727) et publié à Venise en 1753.

Plus spécifiquement, mon travail se concentre sur l’étude des notes relatives au Portugal. Cet ensemble de notes, consistant et structuré, est le premier qui ait été publié sur l’art et le collectionnisme portugais. Outre vingt et une biographies d’artistes actifs au Portugal, il contient un riche ensemble d’informations sur vingt-neuf collectionneurs portugais que l’auteur connut lors de son séjour à Lisbonne, entre les années trente et quarante du 18e siècle.

Ma thèse de doctorat consiste en particulier à rédiger l’édition critique de ces notes.

Grâce aux bourses de la fondation portugaise Calouste Gulbenkian et au soutien de la Chaire sur la culture portugaise (Université de Montréal) dont je fais partie, j’ai eu la possibilité de séjourner à Lisbonne, où je me trouve actuellement, afin d’étudier ce corpus.

À Lisbonne j’ai ainsi pu faire avancer l’édition critique de l’Abecedario, tout en rédigeant différentes contributions scientifiques sur l’histoire du collectionnisme d’art au Portugal. Celles-ci m’ont permis de mettre en lumière différentes collections de peinture faisant partie de l’Abecedario dont on ne savait rien, ou presque rien, jusqu’ici.

De plus, de par mon intérêt pour le collectionnisme portugais je suis aujourd’hui un membre actif du groupe de recherche Museum Studies de l’Instituto de História da Arte de la Universidade Nova de Lisboa.