Johanne Lamoureux dirigera les études et la recherche à l’Institut National de l’Histoire de l’Art

- 09:28 - - Nouvelles

La Faculté des arts et des sciences a annoncé aujourd’hui la nomination de Johanne Lamoureux au poste de directrice du département des Études et de la Recherche de l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), à Paris.

Professeure titulaire au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques et membre de la Société royale du Canada, Johanne Lamoureux possède un champ de compétences transversales qui lui ont permis de mener en contrepoint des activités scientifiques et pédagogiques de chaque côté de l’Atlantique. Elle a su, dans l’opuscule Profession : Historienne de l’art, proposer une réflexion vivifiante sur les transformations de l’histoire de l’art, tant dans ses pratiques muséales qu’universitaires.

Investie dans le domaine de l’édition depuis quelque trente ans, Johanne Lamoureux a signé des textes qui ont bonifié les pages de nombreuses revues spécialisées et scientifiques, en Amérique du Nord comme en Europe. Elle a écrit ou coécrit nombre d’ouvrages, dont L'art insituable. De l'in situ et autres sites, ainsi que Precarious Visualities, et a été directrice de la revue Intermédialités durant trois ans. Elle a aussi agi à titre de commissaire pour plusieurs expositions, notamment au Musée national des beaux-arts du Québec, de 1998 à 2003, et au Musée des beaux-arts du Canada, en 2005 et 2006.

L’expertise de Johanne Lamoureux couvre, entre autres, le postmodernisme dans les arts visuels, la réinvention événementielle des collections muséales et l’intermédialité. « Cette nomination honorifique témoigne à nouveau de la richesse de notre corps enseignant, de l'excellence de ses recherches et de la portée internationale de son rayonnement », précise monsieur Gérard Boismenu, doyen de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal.

Johanne Lamoureux, ancienne directrice du Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques (de 2003 à 2007) de l’UdeM et membre cofondatrice du Réseau International pour la Formation à la Recherche en Histoire de l'Art, a aussi enseigné en France, à l’Université de Rennes, à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) ainsi qu’à l’École normale supérieure de Paris.

Madame Lamoureux sera détachée à compter du 1er septembre prochain afin d’assumer ses nouvelles fonctions. Elle poursuivra également ses travaux de recherche sur les nouveaux usages des collections muséales à l’heure de l’impératif événementiel, élaborés dans le cadre d’un projet de développement-partenariat du CRSH.

À propos de L’INHA

L’INHA est membre du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) heSam (Hautes Études-Sorbonne-Arts et Métiers), l’un des pôles de sciences humaines et sociales les plus importants d’Europe. L’Institut jouit de partenariats d’envergure tant à l’échelle nationale qu’internationale : Bibliothèque nationale de France, musée du Louvre, Fondation Cini, Getty Research Institute, etc.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer