Colloque L'imprévu : de l'erreur à l'errance

- 11:00 - - Nouvelles

17 et 18 mars 2016 Ancienne École des Beaux-Arts 3450, rue St-Urbain, Montréal

Le Laboratoire sur la création : cinéma, arts médiatiques, arts du son de l'Université de Montréal, dirigé par Serge Cardinal, est fier de vous convier au colloque de recherche-création L'imprévu : de l'erreur à l'errance qui aura lieu les 17 et 18 mars 2016 à l'ancienne École des beaux-arts de Montréal (3450 rue St-Urbain).

Cet événement est gratuit et ouvert à tous.

Nous vous invitons à prendre connaissance de l'affiche ci-jointe. Vous retrouverez également toutes les informations concernant la programmation de l'événement à l'adresse suivante : http://colloqueimprevu.ca 

Plus précisément, ce colloque-laboratoire est consacré à l'importance de l'imprévisibilité dans les processus de création artistique (et scientifique). Il réunira des chercheurs-créateurs et des artistes indépendants provenant de plusieurs disciplines (art sonore, théâtre expérimental, arts médiatiques, musique mixte et improvisée, biologie).

Ils investiront l'ancienne École des beaux-arts de Montréal, cet espace historique, culturel et politique qui garde la mémoire d'une autre articulation entre pratique artistique et pratique théorique. Les participants occuperont les vastes corridors, les demi-étages, les pièces aux multiples ramifications pour y situer leur réflexion performative, installative, audio-visuelle, musicale, etc.

Ils auront tous une proposition hybride composée à la fois d'une réflexion théorique sur le processus de création et d'une mise en scène de cette réflexion dans une performance artistique.

Les modalités de l'imprévu se déclineront à travers différentes notions :
- la question de l'échec sera explorée à partir de la projection de mots et de concepts se déplaçant sur les murs de la salle (Jean Dubois) ;
- la mécompréhension (misunderstanding) prendra la forme d'une performance musicale (Sandeep Bhagwati) ;
- la choréogénétique du biologiste François-Joseph Lapointe éprouvera les échanges possibles entre le protocole d'expérimentation scientifique et le processus de création artistique ;
- l'organologie sera expliquée à travers la lutherie électronique (Martin Marier) ;
- l'anarchive est une pratique qui permettra de penser la persistance de l'événement et de l'éphémère (SenseLab).

Les hiatus et les imprévus inhérents au processus de création se matérialiseront au cours :
- d'une distanciation (la performance en duplex Montréal-Bogota de Jean-Paul Quéinnec) ;
- d'une médiation (le travail sur l'oubli et le désir d'Anne-Marie Ouellet et Thomas Sinou) ;
- d'une interaction (les engins sonores bricolés d'Anne-Françoise Jacques) ;
- de diverses déambulations (les antichambres de Mario Gauthier, la musique mixte in situ de Pierre Michaud et son ensemble Ohms&Fohms), la dissémination de vinyles de Christof Migone).

Au plaisir de vous y voir nombreux,

Bien cordialement,

Karine Bouchard
Coordonnatrice de recherche
Laboratoire sur la création sonore : cinéma, arts médiatiques, arts du son,
membre de l'OICRM
Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques
Université de Montréal
www.creationsonore.ca
labo.creation.sonore@gmail.com

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer