Editer votre profil

Arsenault, Dominic

Professeur agrégé

  • Responsable du D.E.S.S. en arts, création et technologies
  • Délégué syndical

Contact :

  • Téléphone 514-343-7607 Pav. PAV.M.CARON-L.GROULX-3200 J.B. \ bur. C-2063

Site Web
Site Web

Arsenault, Dominic

Présentation

Je me spécialise dans les théories de la narration et dans la scénarisation interactive. Mes intérêts plus larges touchent les théories des genres littéraires, cinématographiques et vidéoludiques, les graphismes et la représentation visuelle dans le jeu vidéo et le cinéma d’animation, les aspects économiques et l’innovation dans l'industrie du jeu vidéo, ainsi que les liens historiques, esthétiques et culturels entre la musique de jeux vidéo et le heavy metal

Champs d'expertise

Projets en cours

  • "Interfaces subjectives" (FRQSC Recherche-création 2016-2019, chercheur principal: Jonathan Lessard, Concordia University)
  • "Usages publics et didactiques d’un jeu vidéo historique : étude d’Assassin’s Creed" (CRSH Développement Savoir 2017-2020, chercheur principal: Vincent Boutonnet, UQO)
  • Projets passés:
  • "Video Game History as a Challenge to Video Game Theory: A Study of the Formal Aspects and Reception of Video Game Genres" (CRSH Savoir 2013-2017, conjointement avec Bernard Perron et Carl Therrien)
  • "Technologies graphiques, esthétique et innovation dans l’industrie du jeu vidéo : une étude historique de la transition 2D-3D dans les années 1990" (FRQSC Nouveaux Chercheurs 2012-2015)

Publications principales

In this book, Dominic Arsenault reminds us that although the SNES was a strong platform filled with high-quality games, it was also the product of a short-sighted corporate vision focused on maintaining Nintendo's market share and business model. Arsenault argues that Nintendo's conservative business strategies and resistance to innovation during the SNES years explain its market defeat by Sony's PlayStation. 

Extending the notion of "platform" to include the marketing forces that shape and constrain creative work, Arsenault draws on studies, game magazines, and advertisements to identify the technological discourses and business models that formed Nintendo's Super Power. He also describes the cultural changes in video games during the 1990s that slowly eroded the love of gamers (spoony bards) for the SNES. Finally, he chronicles the many technological changes that occurred through the SNES's lifetime, including full-motion video, CD-ROM storage, and the shift to 3D graphics. Because of the SNES's "silverware" architecture, Nintendo resisted these changes and continued to focus on traditional gameplay genres.

Mes publications sont disponibles sur mon profil Academia.edu: umontreal.academia.edu/DominicArsenault

Et également sur le site du Laboratoire Universitaire de Documentation et d'Observation Vidéoludiques (LUDOV), avec celles de mes collègues, organisées par sujet de recherche: www.ludov.ca 

Plusieurs d'entre elles sont aussi disponibles dans le Dépôt institutionnel Papyrus: papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/12274

Mes créations musicales sont disponibles sur mon profil Soundcloud: soundcloud.com/themmcproject

Thèses et mémoires dirigés au département et disponibles dans Papyrus

Nouvelles

Crédit photo: Marc Joly-Corcoran