Geneviève Gosselin

Baccalauréat et maîtrise en études cinématographiques, productrice chez Davai et Unité Centrale

« On sent chez les professeurs du Département tout leur amour du cinéma. Ils nous poussent vraiment à réfléchir et à développer notre esprit critique! »

C’est au cégep que Geneviève Gosselin se découvre un vif intérêt pour le cinéma et choisit d’y poursuivre ses études au niveau universitaire.

Elle choisit l’Université de Montréal, attirée par son volet académique qui offre un bon équilibre entre théorie et pratique, ainsi que par la renommée de ses professeurs.

Durant sa maîtrise, elle travaille comme auxiliaire de coordination sur les plateaux de tournage des étudiants en plus de développer différents projets, ce qui lui permet d’acquérir une vision de la production axée sur la pertinence des sujets et l’audace dans leur mise en scène à l’écran.

Parmi les moments marquants de son parcours universitaire, Geneviève souligne les solides amitiés qu’elle a nouées, les nombreuses discussions autour des films et ses études de maîtrise où elle a eu l’occasion de creuser des sujets qui la passionnaient.

« Mon baccalauréat et ma maîtrise m’ont aussi permis d’acquérir une discipline qui m’aide beaucoup aujourd’hui sur les plateaux de tournage et qui est remarquée par les techniciens et les comédiens. »

Geneviève travaille aujourd’hui comme productrice chez Davai et Unité Centrale, en plus d’être auteure et éditrice pour les Éditions de la Tournure.

Participer au développement du cinéma d’auteur au Québec, en donnant vie à des sujets importants et en faisant naître un questionnement chez le spectateur, est ce qui la stimule le plus dans son travail.

Le conseil de Geneviève aux passionnés de cinéma qui souhaitent en faire un métier? « C’est un domaine captivant où il faut être polyvalent. À l’Université, j’ai eu la chance d’expérimenter tous les volets, du son à la réalisation, en passant par la caméra et la rédaction, et j’en suis très heureuse. Comprendre les différentes étapes de la création d’un film permet par la suite de tracer notre voie. »